Facebook
Twitter
Linked
You tube
Google +1
Blog
Notre expertise :
Newsletter

Les règles d’or à respecter au niveau de la logistique pour vendre à l’international

Les règles d’or à respecter au niveau de la logistique pour vendre à l’international



Vendre à l’international ne s’improvise pas, j’en sais quelque chose…


Je suis tombé sur un article ce matin d’ecommercemag très intéressant sur les conseils à suivrent lorsqu’on vend à l’international au niveau de ses expéditions. Je vous propose un résumé de cet article avec mon vécu au niveau de ZOESTORE.

Se développer à l’international grâce à  Amazon Europe

Je vais parler que du secteur que je connais le mieux au niveau de l’international, l’avantage du e-commerce lorsqu’on se développe à l’international est que vous n’avez pas besoin d’attendre 2 ans pour savoir si vous avez un marché potentiel.

J’ai pu me développer très rapidement sur l’Allemagne grâce aux places de marché comme Amazon Europe, à titre d’exemple au mois d’août j’expédiais 50 colis par mois et en moins de 6 mois j’étais à 1000 colis uniquement sur Amazon Allemagne.

Au début, je ne gagnais rien car je voulais tester le marché et je proposais des tarifs d’expéditions Allemand alors que mes expéditions partaient depuis la France, par contre je suis tout à fait d’accord que ce n’est possible que pour des produits de moins de 30 kg et peu encombrant, mais l’objectif était dans les 2 mois de réaliser un volume de colis jour suffisant pour faire de l’injection direct qui permet par la suite d’être très compétitif.

En moins de 2 mois, je suis arrivé à réaliser cet objectif uniquement sur Amazon Allemagne alors qu’ils existent de nombreuses Market Place en Allemagne et c’est très facile avec un prestataire comme Lengow de diffuser son catalogue produit sur toutes ces places de marché.

La sélection du logisticien est capitale.

Si vous avez une passion pour l’international, il faut absolument choisir un logisticien qui a un vrai savoir faire et qui dispose de plateforme logistique dans les pays concernés. J’avais choisi le groupe Orium principalement pour ce critère, Orium dispose de plusieurs plateforme en Europe, c’est eux qui m’ont proposé dans un premier temps l’injection direct avec un vrai savoir faire sur le choix des transporteurs locaux. Il était même question vu les volumes que je dispose d’une base logistique à Stuttgart qui serait devenu ma plateforme logistique pour toute l’Europe de l’est car nous avions commencé à réfléchir à une véritable stratégie de développement avec des hubs secondaires.

Franchir des paliers.

Je vous conseille de ne pas grandir trop vite,anticipez votre croissance, structurer  vous en conséquence lorsque vous souhaitez vous développer sur un pays, maîtrisez tous vos process au niveau échange informatique, au niveau de votre équipe sinon vous risquez de grosses désillusions comme j’ai pu le vivre, c’était tellement facile de vendre à l’international que je n’avais pas mesuré l’impact d’une telle activité au niveau de ZOESTORE.

Si je prends mon exemple des places de marché sur Amazon Europe ou vous pouvez être présent surl’Espagne,l’Italie, le Royaume-Uni, commencez par un pays, consolidez bien votre structure pour ce pays, et ensuite vous pourrez penser à vous développer sur d’autres places de marché.

Le SAV : c’est un métier.

Lorsque vous travaillez avec un logisticien à l’international, c’est fondamental que vous ayez un minimum de retour, car externaliser la logistique c’est un levier de croissance à l’international lorsque vous respectez les process que vous avez défini dans le cahier des charges. Dès que vous êtes hors process, c’est une véritable spirale, au niveau des frais de retour et de réexpédition mais aussi au niveau de votre équipe car vous êtes confronté à de nombreuses procédures auprès du logisticien.

Il est impératif d’avoir une personne dédiée en interne qui soit l’interlocuteur du logisticien.

Pour vous aider dans votre réflexion si vous envisagez d’externaliser votre logistique, je vous invite à suivre cette journée de formation,la logistique pour les non logisticiens !, je vous fais part de mon expérience et vous donne toutes les bases pour réussir votre projet d’externalisation de votre logistique.


Source :http://www.ecommercemag.fr

Par Jean-pierre VILLATTE, le 18/02/2013





Rédigé le  18 fév. 2013 14:35 dans E-commerce  -  Lien permanent

 

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site